« Des complicités existent parfois entre l’armée congolaise, la Monusco et les groupes rebelles «

[MaliActu] - 5/08/2022

En dépit de l’état de siège dans le Nord-Kivu et l’Ituri dans l’est de la RDC, les violences et massacres de civils continuent. Dans l’est de la République démocratique du Congo, la tension est retombée après les manifestations meurtrières qui réclamaient le départ de la force militaire de l’Onu, la (...)


  e-mail